Le Parc, des estuaires à l'océan

Une biodiversité marine exceptionnelle

Le Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis préserve un vaste espace marin aux écosystèmes d’une grande richesse. De nombreuses espèces viennent y trouver refuge, se nourrir, et se reproduire dans des milieux essentiels à leur développement. Certaines de ces espèces parcourent des milliers de kilomètres pour venir passer une partie de leur existence dans le Parc.

Pourquoi ?


Le Parc se situe à la confluence de l’océan, de 3 pertuis, ces mers intérieures protégées par des îles, et de 6 estuaires. Ici, se rencontrent les eaux douces des fleuves chargées de nutriments et l’eau salée du large et des profondeurs, apportant abondance et variété de nourriture dans les écosystèmes du Parc. Cette richesse nutritive et la grande diversité des milieux expliquent sa biodiversité exceptionnelle : de riches communautés planctoniques, des coquillages, des poissons migrateurs, des mammifères marins.

Le Parc est un carrefour ornithologique d’importance internationale. En période hivernale, des milliers d'oiseaux marins et côtiers (en nombre d’espèces et d’individus) y séjournent trouvant zones de repos et alimentation adéquates.
 

Mosaïque d'habitats à la pointe nord de l'île d'Oléron

Mosaïque d'habitats à la pointe nord de l'île d'Oléron

Olivier Roux - OFB

Mosaïque d'habitats à la pointe nord de l'île d'Oléron

Olivier Roux - OFB

Grand dauphin (Tursiops truncatus) remontant à la surface

Grand dauphin (Tursiops truncatus) remontant à la surface

Yannis Turpin - OFB

Grand dauphin (Tursiops truncatus) remontant à la surface

Yannis Turpin - OFB

Vasière et prés salés de l'anse du Saillant à l'île d'Aix

Vasière et prés salés de l'anse du Saillant à l'île d'Aix

Olivier Roux - OFB

Vasière et prés salés de l'anse du Saillant à l'île d'Aix

Olivier Roux - OFB

Bécasseaux sanderling (Calidris alba) à la recherche de nourriture au moment des marées

Bécasseaux sanderling (Calidris alba) à la recherche de nourriture

Cécile Barreaud - OFB

Bécasseaux sanderling (Calidris alba) à la recherche de nourriture

Cécile Barreaud - OFB

Estuaire du Payré en Vendée

Estuaire du Payré en Vendée

Olivier Roux - OFB

Estuaire du Payré en Vendée

Olivier Roux - OFB

Puffin des Baléares (Puffinus mauretanicus)

Puffin des Baléares (Puffinus mauretanicus)

Michaël Buanic - OFB

Puffin des Baléares (Puffinus mauretanicus)

Michaël Buanic - OFB

Tapis d'anémones bijoux (Corynactis Viridis) sur une paroi rocheuse. C'est une espèce qui prospère dans des conditions contradictoires : eau agitée et obscurité relative.

Tapis d'anémones bijoux (Corynactis Viridis) sur une paroi rocheuse

Thierry Lèques -Navicule bleue

Tapis d'anémones bijoux (Corynactis Viridis) sur une paroi rocheuse

Thierry Lèques -Navicule bleue

Gorgone verruqueuse (Eunicella verrucosa)

Gorgone verruqueuse (Eunicella verrucosa)

Thierry Lèques -Navicule bleue

Gorgone verruqueuse (Eunicella verrucosa)

Thierry Lèques -Navicule bleue

Le targeur (Zeugopterus punctatus) aussi appelé sole de roche est un poisson plat senestre (gaucher, c’est à dire que ses yeux se trouvent sur la face gauche)

Sole de roche (Zeugopterus punctatus)

Thierry Lèques -Navicule bleue

Sole de roche (Zeugopterus punctatus)

Thierry Lèques -Navicule bleue

L'estuaire de la Gironde et son panache

Les 6 estuaires du Parc et le réseau hydrographique secondaire apportent à la mer les eaux de bassins versants qui s’étendent de la Vendée aux confins de la Haute-Garonne, soit plus de 100 000 km2

Parmi les 6 estuaires du Parc (Payré, Lay, Sèvre niortaise, Charente, Seudre et Gironde), celui de la Gironde est le plus important, tant en termes de débit que d’influence sur le milieu marin. L'estuaire et son panache drainent des volumes importants d’eaux douces, riches en sels nutritifs, en sédiments, mais aussi en polluants d’origine continentale. L’apport en nutriments permet une forte production planctonique, premier maillon des chaines alimentaires, primordial pour toutes les espèces. Ce panache que l’on visualise très bien sur certaines photos prises par satellite a été déterminant pour définir le périmètre du Parc naturel marin.

Cet estuaire présente la particularité d’être le seul estuaire de l’ouest européen à héberger l’ensemble des 11 espèces de poissons amphihalins de l’Atlantique. Parmi ces espèces, vivant entre eaux douces et salées, on trouve la dernière population naturelle d’esturgeon européen qui est en danger critique d’extinction au niveau mondial.

 

Falaises, vasières et carrelets de l'estuaire de la Gironde

Falaises, vasières et carrelets de l'estuaire de la Gironde

Amandine Eynaudi - OFB

Falaises, vasières et carrelets de l'estuaire de la Gironde

Amandine Eynaudi - OFB

Esturgeon européen (Acipenser sturio)

Esturgeon européen (Acipenser sturio)

Migado

Esturgeon européen (Acipenser sturio)

Migado

Une des îles de la Gironde, l'estuaire le plus important d'Europe occidentale

Une des îles de la Gironde, l'estuaire le plus important d'Europe occidentale

Laurent Mignaux - Terra

Une des îles de la Gironde, l'estuaire le plus important d'Europe occidentale

Laurent Mignaux - Terra

L'anguille européenne (Anguilla anguilla)

L'anguille européenne (Anguilla anguilla), un poisson amphihalin fréquentant les eaux du Parc

Migado

L'anguille européenne (Anguilla anguilla), un poisson amphihalin fréquentant les eaux du Parc

Migado

Étrille (Necora puber) sur un alcyon jaune (Alcyonium digitatum)

Étrille sur un alcyon jaune (Alcyonium digitatum)

Nathalie Bessonneaud

Étrille sur un alcyon jaune (Alcyonium digitatum)

Nathalie Bessonneaud

Oeufs de Gravelot à collier interrompu

Oeufs de Gravelot à collier interrompu

Christophe Vuillemot - OFB

Oeufs de Gravelot à collier interrompu

Christophe Vuillemot - OFB

Mosaïque d'habitats au Perré d'Antiochat sur l'île d'Oléron

Mosaïque d'habitats au Perré d'Antiochat sur l'île d'Oléron

Cécile Barreaud - OFB

Mosaïque d'habitats au Perré d'Antiochat sur l'île d'Oléron

Cécile Barreaud - OFB

Avocette élégante (Recurvirostra avosetta)

Avocette élégante (Recurvirostra avosetta)

Benjamin Guichard - OFB

Avocette élégante (Recurvirostra avosetta)

Benjamin Guichard - OFB

Récifs d'hermelles à Vallières - Saint-Georges-de-Didonne

Récifs d'hermelles à Vallières - Saint-Georges-de-Didonne

Amandine Eynaudi - OFB

Récifs d'hermelles à Vallières - Saint-Georges-de-Didonne

Amandine Eynaudi - OFB

Herbiers de zostères naines

Les herbiers de zostères naines, plantes marines, habitats riches en nombre d'espèces

Amandine Eynaudi - OFB

Les herbiers de zostères naines, plantes marines, habitats riches en nombre d'espèces

Amandine Eynaudi - OFB

A la surface des vasières, les microalgues sont des producteurs primaires de premier rang

A la surface des vasières, les microalgues sont des producteurs primaires de premier rang

Cécile Barreaud - OFB

A la surface des vasières, les microalgues sont des producteurs primaires de premier rang

Cécile Barreaud - OFB

Prés salés en baie d'Yves

Les prés salés participent à la fixation des sédiments et constitue une protection importante contre l'érosion côtière

Amandine Eynaudi - OFB

Les prés salés participent à la fixation des sédiments et constitue une protection importante contre l'érosion côtière

Amandine Eynaudi - OFB

La mer des pertuis

Les 3 pertuis (Breton, Antioche et Maumusson) sont des zones côtières abritées des îles, peu profondes avec d’importantes surfaces d’estran. En fonction des zones et de la nature des fonds, différents habitats marins remarquables se dévoilent : des côtes sableuses, des estrans rocheux, de vastes vasières ainsi qu’une mosaïque d’habitats particuliers (récifs d’hermelles, herbiers de zostères naines…), très riches en biodiversité.

Ces milieux jouent un rôle essentiel pour la vie marine, les vasières en particulier, car ils servent de garde-manger, d'abri, de lieux de frayère et de nourricerie. La fine pellicule de phytoplancton qui se développe à leur surface est à la base de la chaîne alimentaire pour de nombreuses espèces de poissons, de mollusques, de crustacés et aussi d’oiseaux.
Une grande diversité d’activités humaines dépend de ces ressources. 
 

La façade océanique

Au large, sous influence océanique, un très grand nombre d’oiseaux marins profitent d’une source d’alimentation riche et variée.

Sur les fonds allant jusqu’à une cinquantaine de mètres de profondeur, les étendues de sable, de vase ou de graviers regorgent de vie. Les vers marins, les crustacés et les coquillages qui y prolifèrent représentent une nourriture abondante pour les derniers esturgeons d’Europe et de nombreuses espèces de poissons se nourrissant sur le fond.

Les nutriments apportés par les fleuves côtiers provoquent d’importantes productions végétales (bloom phytoplanctonique) donnant lieu à de fortes concentrations de poissons pélagiques qui attirent les oiseaux marins, dauphins, merlus, bars… A la base de toute la chaîne alimentaire marine, le phytoplancton produit la moitié de l’oxygène que nous respirons ! 

Cette zone présente d’abondantes ressources halieutiques, exploitées par la pêche : céteau en printemps et été, merlu, lotte, sole, sardine, merlan, bar en hiver, anchois.
Au large des îles, les grands voyageurs des mers, mammifères marins, oiseaux océaniques, raies et requins, profitent de ce secteur poissonneux. Des milliers d’oiseaux marins viennent s’y nourrir en hiver : puffin des Baléares, fou de Bassan, océanite tempête, petit Pingouin, guillemot de Troïl…

Le large est un espace marin encore très méconnu car peu accessible, c’est l’un des défis du Parc naturel marin de le découvrir et le faire découvrir !

Fou de Bassan (Morus bassanus)

Fou de Bassan (Morus bassanus)

Aurélie Dessier - OFB

Fou de Bassan (Morus bassanus)

Aurélie Dessier - OFB

Le Grand dauphin (Tursiops truncatus), qui fréquente les eaux du Parc, est situé au sommet de la chaîne alimentaire comme l'ensemble des mammifères marins

Le Grand dauphin (Tursiops truncatus), qui fréquente les eaux du Parc, est situé au sommet de la chaîne alimentaire comme l'ensemble des mammifères marins

Michaël Buanic - OFB

Le Grand dauphin (Tursiops truncatus), qui fréquente les eaux du Parc, est situé au sommet de la chaîne alimentaire comme l'ensemble des mammifères marins

Michaël Buanic - OFB

Banc de bars (Dicentrarchus labrax) ou loups de mer

Banc de bars ou loups de mer (Dicentrarchus labrax)

Yves Gladu - OFB

Banc de bars ou loups de mer (Dicentrarchus labrax)

Yves Gladu - OFB

Le large, au sud-ouest de l'île d'Oléron

Le large, au sud-ouest de l'île d'Oléron

Olivier Roux - OFB

Le large, au sud-ouest de l'île d'Oléron

Olivier Roux - OFB