Présence exceptionnelle d’un morse dans les eaux du Parc marin

31 mai 2021

Un morse est arrivé vendredi 28 mai dans les eaux du port de Chef de Baie à La Rochelle où il est resté jusqu’au dimanche matin, avant de reprendre sa route vers une destination encore inconnue. Signalé en Vendée les 26 et 27 mai, il a été observé auparavant au Danemark, en Irlande puis au Pays de Galles. Animal vivant dans la zone polaire arctique, cet individu a perdu sa route.

Intervention des agents du Parc pour participer à l'effarouchement du morse en dehors de l'espace portuaire de Chef de Baie
Intervention des agents du Parc pour participer à l'effarouchement du morse en dehors de l'espace portuaire de Chef de Baie

Julie Bertrand / OFB

Coopération des agents du Parc et du service départemental de Charente-Maritime de l'OFB

Coopération des agents du Parc et du service départemental de Charente-Maritime de l'OFB

Guillaume Rulin / OFB

Coopération des agents du Parc et du service départemental de Charente-Maritime de l'OFB

Guillaume Rulin / OFB

Morse au repos dans une barque au port de Chef de Baie

Morse au repos dans une barque au port de Chef de Baie

Benoît Maurizot - OFB

Morse au repos dans une barque au port de Chef de Baie

Benoît Maurizot - OFB

Repos du morse dans une embarcation au port de Chef de Baie à La Rochelle

Repos du morse dans une embarcation

Julie Bertrand / OFB

Repos du morse dans une embarcation

Julie Bertrand / OFB

  L’embarcation du morse et un bateau vide sont mis à couple du bateau du Parc pour remorquage et évacuation de l’animal vers un site plus paisible

L’embarcation du morse et un bateau vide sont mis à couple du bateau du Parc pour remorquage et évacuation de l’animal sur un site plus paisible

Julie Bertrand / OFB

L’embarcation du morse et un bateau vide sont mis à couple du bateau du Parc pour remorquage et évacuation de l’animal sur un site plus paisible

Julie Bertrand / OFB

Dès vendredi en fin d’après-midi, la police, la gendarmerie maritime, la gendarmerie nautique, Pelagis et le Parc naturel marin étaient présents au port de pêche. Le morse étant situé sur une zone accessible au public, les agents du Parc sont intervenus pour l'inciter à aller sur une zone moins fréquentée et propice à son repos. Ils ont tout d’abord essayé par effarouchement puis ont tenté de remorquer la barque dans laquelle il avait élu domicile. Sans succès. L’animal trop fatigué ne souhaitait plus bouger.
Pour garantir la sécurité des usagers professionnels en activité et des promeneurs, la zone a été sécurisée et le morse est resté sous surveillance nuit et jour jusqu’à son départ dimanche matin.

Les agents du Parc, en mer, et les agents du service départemental de Charente-Maritime de l’OFB, la société de gardiennage du port, à terre, se sont relayés pour assurer la sécurité des civils et veiller à la tranquillité de l’animal sauvage. Après un repos sur différents pontons du port de pêche, le morse a quitté le site dimanche matin pour reprendre sa route vers une destination inconnue. Le sémaphore de Chassiron a été alerté du passage potentiel de l’animal au large des côtes d’Oléron. Aucun échange VHF n’a fait état d’observations du morse jusqu’en début d’après-midi.

Après l’évacuation infructueuse, le morse trouve le repos sur un ponton du port de Chef de Baie

Repos du morse sur un ponton du port de pêche de Chef de Baie à La Rochelle

Mickaël Fleury / OFB

Repos du morse sur un ponton du port de pêche de Chef de Baie à La Rochelle

Mickaël Fleury / OFB

Repos du morse sur un ponton au port de Chef de Baie à La Rochelle

Repos du morse sur un ponton au port de Chef de Baie à La Rochelle

Thierry Josse / OFB

Repos du morse sur un ponton au port de Chef de Baie à La Rochelle

Thierry Josse / OFB

Surveillance du morse par les agents du service départemental de Charente-Maritime de l'OFB

Surveillance du morse par les agents du service départemental de Charente-Maritime de l'OFB

Guillaume Rulin / OFB

Surveillance du morse par les agents du service départemental de Charente-Maritime de l'OFB

Guillaume Rulin / OFB

Repos du morse sur un ponton du port de pêche de Chef de Baie

Repos du morse sur un ponton du port de pêche de Chef de Baie à La Rochelle

Thierry Josse / OFB

Repos du morse sur un ponton du port de pêche de Chef de Baie à La Rochelle

Thierry Josse / OFB

Un morse sur les côtes atlantiques

Il est rare que les morses soient observés aussi loin du cercle polaire arctique où ils se nourrissent de bivalves au fond des eaux et où ils se reposent sur les plages et les plateformes de glace. L’aire de répartition la plus proche de cet animal se trouve au Svalbard et au Groënland. La raison du périple de ce morse sur les côtes atlantiques demeure inconnue.

Les consignes à suivre pour prévenir de sa présence

Si vous apercevez ce morse, il est recommandé d’éviter de s’en approcher car se sentant menacé, les charges de cet animal peuvent surprendre et s’avérer dangereuses. Il est recommandé de rester à une distance minimale de 100 m et d’éviter le bruit et les rassemblements. Si vous le voyez en mer ou sur la côte, vous pouvez prévenir les autorités compétentes et l’observatoire Pelagis au 05 46 44 99 10.