28 aires marines éducatives dans le Parc en 2022-23

28 octobre 2022

Pour l’année scolaire 2022-2023, près de 1100 élèves vont s’impliquer dans le cadre des 28 Aires marines éducatives (AME) pour préserver le milieu marin. Les élèves des 43 classes engagées vont gérer leur petite portion de littoral à proximité de leur école, comme le fait le Parc à son échelle, avec leur enseignant et le référent travaillant au sein d’une association d’éducation à l’environnement ou d’une collectivité. Ils vont découvrir au fil des mois les espèces et les habitats marins et les activités maritimes, lors de séances en classe et sur l’estran. Ce sera également l’occasion d’aller rencontrer les usagers maritimes pour mieux connaître leur métier ou leur loisir et les sensibiliser au respect du milieu marin.

Mise en oeuvre d'un bac à marée par les élèves de l'AME de Longeville-sur-mer
Mise en oeuvre d'un bac à marée par les élèves de l'AME de Longeville-sur-mer

AME Longeville-sur-mer

Un engagement croissant

La démarche AME s’adresse aux scolaires de 3ème et 4ème cycle, soit des classes du CM1 à la 3ème. En 2022-2023, le Parc compte 28 AME réparties sur tout le littoral de Vendée, Charente-Maritime et Gironde. 
Le Parc s’est engagé dans ce dispositif dès 2017 avec deux écoles dont celle de La Brée-les-Bains qui poursuit son engagement pour la 6ème année consécutive, et comptent désormais 25 écoles, 1 Institut médico-éducatif et 2 collèges. Les nouvelles équipes pédagogiques et les scolaires motivés pour s’engager sont cette année celles de :

  • une classe de l’école élémentaire de Bourcefranc-le-Chapus
  • une classe de l’école élémentaire de Charron
  • deux classes de l’école privée Jeanne d’Arc de Saint-Pierre-d’Oléron
  • deux classes de l’institut médico éducatif de Chatelaillon-Plage
  • deux classe de l’école primaire d’Echillais
  • une classe de l’école primaire Le Maronnier de Saint-Vincent-sur-Jard
     
Les 28 AME sur le périmètre du Parc naturel marin

Les 28 AME sur le périmètre du Parc naturel marin

Les 28 AME sur le périmètre du Parc naturel marin

Comment fonctionne une AME ?

Chaque année, les élèves découvrent tout au long de l’année leur estran et les espèces associées ainsi que les possibles interactions avec les activités humaines en présence. Avec l’accompagnement de leur enseignant et du ou des référents, les élèves font des propositions concrètes pour protéger ce « bien commun ». Comme les membres du conseil de gestion du Parc, ils se réunissent sous la forme d’un « conseil des enfants » pour prendre des décisions quant à leur aire éducative et les soumettre aux élus qui sont invités. Les élèves ne manquent pas d’imagination dans la mise en œuvre des projets : sculpture ou création de logo avec des déchets récoltés sur l’estran, exposition... 
Ces projets s’inscrivent souvent dans la durée puisque les élèves poursuivent au fil des ans les actions qui nécessitent d’être poursuivies ou font de nouvelles propositions. 
 

Quel rôle joue le Parc dans ce réseau d’AME ?

Il accompagne le montage des dossiers par les enseignants et les référents associés qui souhaitent se lancer dans la démarche. Depuis 2017, il apporte un soutien financier aux AME et anime ce réseau à l’échelle du Parc. Il fournit également des outils pédagogiques et intervient dans les classes pour présenter le Parc et faire le parallèle entre gestion d’une aire marine protégée et d’une AME. Enfin, si les conditions le permettent, il organisera un rassemblement des AME en fin d’année scolaire.

Par la mise en place de ce réseau d’AME, le Parc participe à la découverte et à l’appropriations des problématiques de préservation du milieu marin pour les enfants, leurs familles et les acteurs du littoral.
 

Pour en savoir plus sur le dispositif, c'est par ici